Le Carré, ce Gremlin de 3h!

Ce lundi 2 septembre, c’est la rentrée. L’occasion de déposer les petites têtes blondes à l’école avec une larme ou un soulagement, selon les cas. L’occasion aussi pour les politiques de reprendre le devant de la scène. Une interview était particulièrement attendue à Liège: celle d’Anne Delvaux.

Anne Delvaux est une personnalité bien connue en Belgique francophone, elle a présenté des JT sur la RTBF de 1994 à 2007, année où elle a quitté la télévision publique pour rejoindre la politique et le cdH. Élue Sénatrice la même année, elle devient Députée européenne en 2009.

Comme le rappel cet article de L’Avenir, Anne Delvaux est revenue à Liège, sa ville natale, en 2011 dans la perspective des élections communales de 2012. Pour beaucoup, un « parachutage ». Plus ou moins bien vu, selon les cas, y compris au sein même du cdH liégeois où certains s’attendaient plutôt à voir débarquer un « vrai » ténor politique comme Melchior Wathelet (lire ici dans LaLibre).

Placée deuxième sur la liste, elle réalisa un score de 3361 voix soit le cinquième score et le premier pour son parti, Michel Firket en recevant 3089. Premier score d’un parti de la majorité, on aurait pu s’attendre à ce qu’elle devienne Première échevine pour la ville de Liège mais elle a conservé son poste de Députée européenne. Un accord est évoqué dans la presse (voir article de LaMeuse): devenir chef de file du cdH liégeois et, à l’issue de son mandat européen, revêtir une écharpe échevinale à Liège.

Quand on voit la réaction de Michel Firket dans cet article: « rien n’a été décidé hier soir. Ni concernant les futurs échevins du cdH, ni pour le “ leadership ” comme vous dites« , on peut se poser des questions sur la communication du cdH. On peut aussi s’interroger sur Anne Delvaux qui, pendant toute la période précédant les élections, a clamé son amour pour Liège et décide au final de privilégier son mandat à l’Europe (de là à parler des 6000 euro net par mois hors avantage est un pas que je ne franchirai pas… mais qui fut évoqué!).

Depuis, Serge Carabin a été élu à la tête du cdH liégeois, Michel Firket et André Schroyen sont les échevins du parti à la Ville. Anne Delvaux parle de tout ceci et d’un peu plus dans son interview à Gaspard Grosjean.

Dans un premier temps, elle reconnait les divergences de vue au sein du cdH liégeois, en particuliers sur son rôle et sa volonté de radicalement changer le parti (qui pourtant se maintient à Liège au côté du PS). Si elle ne cite pas explicitement Michel Firket, on semble le reconnaitre dans ses déclarations « je parle de gens qui sont là depuis longtemps et qui ne changent pas leurs méthodes » ou « Je rappelle que j’ai effectivement fait le premier score de la liste alors que je n’étais pas tête de liste et que les électeurs attendent le renouveau! »

Ensuite, elle avoue qu’elle souhaite continuer au Parlement européen en 2014: « Il ne faudrait pas encore me faire changer de crèmerie! » Visiblement Liège n’est donc pas la priorité!

On en arrive à cette déclaration qui, déjà, secoue les réseaux sociaux: Elle veut une heure de fermeture pour le Carré (idée déjà lancée par le bourgmestre Willy Demeyer)
Ainsi, Anne Delvaux nous explique que, en juin, elle y a suivi une patrouille de police pendant la nuit pour se faire un avis, entre autre, sur l’insécurité.
De mes bases de formation scientifique, j’ai appris deux-trois choses, dont celle qu’on ne pouvait se faire un avis sur une seule expérience. Madame Delvaux se contente d’une seule! En juin, et donc peut-être un jour de fin d’examens, journée particulière dans le Carré! Autre point scientifique: la théorie de la relativité: le point de vue change la perception. Pourquoi Madame Delvaux n’a-t-elle pas participé à une soirée dans le Carré avec des fêtards et une autre avec des cafetiers/serveurs pour compléter son avis?
Elle nous explique, le plus sérieusement du monde, que, « après trois heures du matin, il y a un basculement: les vols, la drogue, le racket, l’alcool et les dangers du verre. Je n’invente rien, je l’ai constaté. » En fait, le Carré, c’est comme les Gremlins, sauf qu’au lieu de minuit, c’est 3h du matin. Avant, personne ne vole, il n’y a pas de drogue, de racket, d’alcool et le verre n’est pas dangereux. Elle n’invente rien nous dit-elle! Donc essayer de prendre un morceau de verre et de vous couper avec avant trois heures du matin. Si vous vous blessez, c’est que vous n’étiez pas dans le Carré: après sa déclaration, je ne vois pas d’autres explications!
Autre proposition: interdire les verres et les remplacer par des gobelets cautionnés (on vous l’a dit après 3h, le verre est dangereux, c’est un Gremlin!!) Ma première question est: qui va financer cela? Que vont devenir les verres actuels? J’ai du mal à croire que le coût sera nul! Autre point: avez-vous déjà mis une tournée avec des gobelets cautionnés? C’est un véritable bordel! Moi, et je ne suis pas le seul, ça me décourage à mettre des tournées et, bien sûr, à en accepter… Le chiffre d’affaire des cafés du Carré s’en ressentira vite! Redorons le blason du Carré, demande-t-elle. D’accord mais pas en tuant les cafetiers qui le font vivre!

J’ai toujours du mal quand une personne juge sans connaitre. Anne Delvaux a vécu loin de Liège pendant des années, son mandat européen fait qu’elle passe une grande part de son temps entre Bruxelles et Strasbourg. Je me souviens que l’an dernier, pendant les festivités du 15 août, on pouvait croiser Anne Delvaux partout, elle était en première ligne. C’était avant les élections. Cette année, si elle était présente, elle devait être bien cachée! Les fêtes du 15 août, le Carré, cela fait partie de l’âme liégeoise. Il faut certainement changer des choses pour rendre les nuits liégeoises plus sûres pour ceux qui viennent vraiment pour faire la fête dans un esprit positif mais en ce jour de rentrée scolaire, sachez, Madame Delvaux, qu’on ne punit pas une classe entière pour un élève qui pose problème!

Pour en savoir plus:
L’interview complète de Gaspard Grosjean
Les résultats des élections communales 2012 à Liège
Article de la RTBF suite à l’élection de Serge Carabin
Page Facebook Non à un « couvre-feu » dans le Carré Liégeois

Publicités

20 réflexions sur “Le Carré, ce Gremlin de 3h!

  1. J’ai pas non plus envie de voir un « couvre-feu » instauré pour le carré mais faut être honnête, aux alentours de 2-3-4h du matin il y a souvent (pour pas dire toujours) des bagarres qui éclatent. Et a chaque fois c’est le même bordel avec des bouteilles en verre qui volent dans tous les sens. Alors Anne a peut-être pas une grande expérience du carré mais elle en a pas une vision si fausse comme vous le faites croire ici.
    Je me permet donc d’intervenir ici surtout que moi j’ai une bonne expérience du carré (en tant que fêtard et ex-barman)

    • J’ai aussi une grande expérience du Carré, depuis de nombreuses années, ainsi que d’autres lieux de fête liégeois ou non. Comme je l’écris, oui, il faut changer des choses mais le « couvre-feu » n’est pas une solution. Il ne fera que de déplacer le problème, tout au mieux, et c’est un véritable risque pour les cafés.
      Des bagarres qui éclatent, j’en ai vu aussi. A 3h mais aussi à 6h comme à 20h ou même 17h! Les bouteilles en verre qui volent, proviennent, elles, rarement des cafés!
      Je pense qu’il faut trouver des solutions pour rendre le quartier plus sûr pour les personnes qui y travaillent (serveurs, policiers,…) et qui viennent y faire les fêtes et pour cela, il faut réunir autour d’une table ces personnes pour trouver des idées innovantes et utiles!

  2. Moi aussi j’ai des questions, une seule expérience dans le carré avec la drogue, le racket et la violence n’est telle déjà pas de trop? Avez-vous déjà été dans le carré un week-end sans voir un de ces problèmes?
    êtes-vous déjà resté dans le carré après 3h du matin?
    N’est-il pas plus facile de racketer une personne qui a bu de l’alcool?
    L’alcool n’engendre pas plus de violence ?
    Donc, a partir, de plus ou moins, 3h, une bonne partie des personnes présentent dans le carré dans un état d’alcoolémie avancé, n’augmente pas les riques de racket, violence ? ….
    En vous lisant, il y a autant de violence a 20h qu’à 4h de matin?
    (Et je ne parle pas du verre ou vous dites n’importe quoi).
    La plupart des verres ne sont-ils pas fourni par les brasseurs?
    Des gobelets ne permettrai pas de faire des économies d’eau et de savon? (Sans parler des bouts de verre tappissant le sol).
    Faut-il d’office prendre des gobelets recyclable ?
    La bière à 2€ n’est-elle pas suffisante pour financier les gobelets?
    La saint nicolas, Saint Toré, fin des exams, nouvel an ne sont-ils pas les jours qui font vivre le bar pendant l’année? Et ce avec des Gobelets?
    N’y a-t-il déjà pas des cafés qui travaillent de cette manière? L’escalier par exemple!
    A votre question :
    Avez-vous déjà mis une tournée avec des gobelets cautionnés? C’est un véritable bordel! Moi, et je ne suis pas le seul, ça me décourage à mettre des tournées et, bien sûr, à en accepter… (Rien à dire, l’argument est très pertinent…)
    Connaissez-vous le chiffre d’affaire des cafés du carré? Disponible à la BNB et en ligne!
    Pensez-vous qu’il n’y a qu’un mauvais élève dans le carré? Il n’y a pas de problème alors?
    Si oui, au lieu de critiquer que devrait faire les autorités?

    Si plus d’alcool a 3h, les gens vont rentrer chez eux, en Irlande, en Angleterre, en Suède, ce’st déjà comme ca.

    • – Oui, en effet, une expérience est déjà de trop… mais je ne vis pas au pays des bisounours non plus! D’autant qu’ici on parle d’étudier un problème. Une étude NE PEUT PAS se baser sur une seule expérience.
      – Oui, j’ai déjà été dans le Carré sans voir des problèmes de violence, de racket ou de vol.
      – J’ai régulièrement fini des soirées dans le Carré vers 6 ou 8h du matin.
      – Non il n’est pas plus facile de racketter quelqu’un qui a bu de l’alcool. Quelqu’un qui a bu trop d’alcool, qui n’est pas accompagné, là oui, je suis d’accord avec vous. C’est l’abus et le comportement qui change la donne. Mais il est aussi plus facile de racketter quelqu’un qui n’a pas d’arme quand vous en avez une… et là, alcool ou pas!
      – L’alcool engendre certainement plus de violence. L’amour aussi, avec la jalousie… On interdit les deux? Non, c’est débile comme résonnement, nous sommes d’accord, alors créons plutôt une dynamique qui permet de consommer l’alcool avec « intelligence »!
      – Mais sur quelle base 3h? Pourquoi pas 6h? Pourquoi pas 20h? Quoiqu’il en soit, un « couvre-feu » n’est pas une solution!
      – A me lire, vous pouvez effectivement comprendre que j’ai déjà traversé le Carré en fin d’après-midi où j’ai vu des personnes saoules prises dans des bagarres… alors que la plupart des cafés n’étaient même pas encore ouverts!
      – (Oui pour le verre je dis n’importe quoi, c’est une touche d’humour… désolé de vous décevoir, les Gremlins n’existent pas vraiment!)
      – La plupart des verres PEUVENT être fournis par les brasseurs. Ce n’est pas toujours le cas, ceci dépend des établissements. Cela signifie donc que les cafetiers vont devoir trouver de nouveaux accords avec les brasseurs pour leur fournir des gobelets recyclables. Quel délais? Et quel coût?
      – Dans le cadre des gobelets recyclables, il n’y a pas d’économie d’eau et de savon puisqu’ils doivent être lavés eux aussi!
      – Le projet de gobelets recyclables et celui de Madame Delveau, pas le mien. Par ailleurs, des gobelets non recyclables créeraient une horrible masse de déchets à devoir gérer, totalement anti-écologique! En plus, recyclable ou non, il est particulièrement désagréable d’y boire certaines boissons (bières spéciales, vins,…) dont le goût est dénaturé par le plastique.
      – La bière à 2 euro n’est certainement pas suffisante pour financer les gobelets puisque certains établissements la font déjà payer plus cher!
      – Les gobelets sont utilisés pour les fêtes estudiantines que vous cités uniquement pour les étudiants, les autres clients sont toujours servi dans des verres; De même si ces jours offres de belles rentrées aux patrons, non, je ne pense pas que ça soit suffisant pour garder le taux de personnel actuel des établissements du Carré sur un an mais si vous avez des chiffres, je les attends!
      – Concernant ma question sur la tournée… l’argument était juste après: sur le fait que moins de tournées, c’est moins de rentrées, vous y étiez presque 😉
      – Oui je connais les chiffres d’affaires de certains établissements du Carré. Mais connaissez-vous les différences entre un chiffres d’affaire et un bénéfice?
      – Non il n’y a pas qu’un mauvais élève dans le Carré. Mais toutes les personnes qui le fréquentent ne posent pas problème non plus!
      – Que doivent faire les autorités? Innover, prévoir, anticiper! Voilà le sens de la politique! Ici il faut proteger, à la fois l’emploi, les commerces, l’esprit du lieu et surtout TOUTES les personnes qui le fréquente!
      – Renseignez-vous sur le comportement des usagers en France (pays dont les us et coutumes sont proches des nôtres) suite aux couvre-feux dans plusieurs villes ou quartiers: les problèmes ont simplement été déplacés (je pourrais également vous citer des cas en Espagne et en Italie).

    • Cela doit faire maintenant un peu plus de 2 ans que je n’ai plus été dans le carré (déménagement, budget plus réduit, etc…) mais je suppose que cela n’a pas changé du tout au tout en 2 ans…

      Et je confirme ce que dit l’auteur de cet article… j’avais l’habitude d’aller dans le carré le vendredi et/ou le samedi, en repartant au plus tôt à 7-8h du matin après avoir fait la fermeture de plusieurs cafés et je n’ai jamais été agressé/racketté, j’ai aperçu quelques bagarres mais ce n’était pas systématique et ça pouvait aussi bien être à 23h qu’à 4h et pour ce qui est de la drogue, j’ai bien vu quelques joints dans la rue mais ça se limite à ça (je me doute qu’il doit y avoir d’autres choses qui circulent mais je ne l’ai personnellement jamais vu)…

      Donc malgré tout ce qu’on entend actuellement je n’ai qu’une seule envie, c’est de pouvoir à nouveau y retourner régulièrement…

  3. Autant les arguments développés dans ce texte ne me semblent pas des plus persuasifs, autant je me pose de sérieuses questions quant à une loi qui établirait un couvre-feu…
    C’est triste de constater que nos libertés sont de plus en plus limitées au nom de la sécurité.
    La surmédiatisation de faits divers fait déchaîner les passions et entraîne de bêtes mesures répressives… sans attaquer les racines du problème.

    (À côté de ça, euuuh je ne crois pas que l’Irlande, l’Angleterre se soient débarrassées de leurs violences nocturnes…)

  4. C’est du grand n’importe quoi ! Imaginons qu’il y aie un couvre-feu dans le carré a 3heures du matin , comment les jeunes rentreraient ? il n’y a pas de bus a cette heure là

  5. Heureusement que le ridicule ne tue pas!
    Qui peut savoir combien d’expériences j’ai menées au carré. Ceci est du très mauvais journalisme et je ne commenterai pas davantage ce qui n’en vaut pas la peine. Belle soirée.

    • Il semble que ce commentaire soit vraiment de Madame Delvaux (d’après le timing de sa réaction sur Twitter).

      Si tel est le cas:
      1/ Effectivement, ceci n’est pas du journalisme, je ne suis pas journaliste, je ne suis qu’un citoyen qui réagit à une déclaration d’une personnalité politique.
      2/ « Qui peut savoir combien d’expériences j’ai menées au carré » Ici aussi, je me base sur les déclarations faites dans l’interview où il n’est fait mention que d’un et un seul passage en compagnie des policiers… mais dire « au carré » et pas « dans le Carré » me laisse perplexe pour tout bon liégeois!

  6. Cher Monsieur, 1. je n’ai pas écrit cet article. 2. Je suis née à Liege, j’y vis, y ai passé de nombreuses années et y ai toute ma famille et de nombreux amis. Qu’est- ce qu’un bon liégeois selon vous?

    • Chère Madame Delvaux,

      Vous n’avez effectivement pas écrit l’article mais donné une interview. Si vous estimez que vos déclarations ont été modifiées par le journaliste, Gaspard Grosjean, j’espère que nous pourrons bientôt lire le correctif.
      J’ai bien repris, dans mon écrit, que vous étiez née à Liège et vous avez certainement beaucoup amis ici.

      Au delà de la forme, qui se voulait légère, les vraies questions sont: la fermeture des cafés à 3h va-t-elle résoudre les problèmes? Ces problèmes ne sont-ils pas présent à d’autres moments? Que deviendrons toutes ces personnes à 3h du matin et comment gérer ce flot de population sans créer d’autres problèmes? Quels seraient les bilans humains et financiers de ces décisions? Ces problèmes ne méritent-ils pas une autre solution?

  7. Le Carré est-il une zone de non-droit?
    Se faire toujours plus de fric, c’est ça le réel enjeu! Au mépris des lois et réglements les plus basiques et surtout aux frais du contribuable liégeois qui paie les patrouilles de police (leur nombre a été multiplié par 10 en 5 ans) et les éboueurs (car vos gobelets, il ne faut pas croire que ce sont les cafetiers qui les ramassent). Parce qu’évidement la plupart des cafetiers et fêtards, eux n’habitent pas à Liège…
    Mais le Carré c’est avant tout un quartier du Centre avec des habitants qui sont toujours oubliés dans l’équation. Moi, j’y ai ma maison et j’y habite… comme environs 300 autres Liégeois… alors, cher monsieur, oui, je peux parler ‘scientifiquement’ de la dégradation de la vie dans le Carré, de l’alcoolisme des (très) jeunes, de l’incivilité des cafetiers et des fêtards, des bagarres, des sonos toujours plus fortes,..
    Alors la prochaine fois qu’au nom de votre liberté individuelle vous vomirez sur un seuil ou urinerez sur une façade, pensez (si vous en êtes encore capable) que quelqu’un devra nettoyer ça quelques heures plus tard…
    Ne faites pas là ce que vous ne voudriez pas qu’on fasse devant chez vous!

    • Le Carré un zone de non-droit? A un moment ais-je écrit cela? Bien au contraire, je reconnais les problèmes et j’estime qu’il faut trouver une solution utile!
      Encore une fois, les gobelets ne sont pas les miens 😉
      Sachez cher Pinkpanther, qu’avec ma liberté individuelle et avec mon respect, je n’ai JAMAIS vomis sur un seuil ou uriné sur une façade et les verres d’alcool que j’ai pu boire ne m’empêche pas de penser que les personnes irrespectueuses dont vous parlez n’attendent pas, montre en main, qu’il soit 3h du matin pour vomir sur votre seuil ou urinez sur votre façade!

  8. Vous faites piètre figure, Madame Delvaux, on vous croirait vexée;) Est ce possible pour une femme politique de votre envergure?
    Et par pitié, arrêtez vos mesures populistes et inefficaces comme ce couvre-feu petit-bourgeois!

  9. Je comprends que l’on ne puisse pas être d’accord avec cette proposition courageuse, qui à le mérite d’exister et de proposer une solution à un problème réel. Il est évidemment plus facile de flatter les ivrognes, comme le faisait le regretté Michel Daerden, que de restreindre, un peu, leur liberté.
    Je fréquente le Carré depuis 1982, avec des périodes plus assidues que d’autres. On doit quand même remarquer une dégradation de la situation et de la sécurité. Il ne s’agit pas d’un avis subjectif, les statistiques policières le confirment.
    Mais de là à accuser Anne Delvaux de préférer l’Europe à Liège, c’est ridicule et inutile. On attaque les idées, mais pas la personne. Anne Delvaux n’a simplement pas eu le choix, Michel Firket s’accrochant à son poste comme une huitre sur son rocher.

    • Où nous sommes d’accord, c’est que le problème est réel et qu’il mérite une solution. Où nous ne le sommes pas, c’est d’estimer que la fermeture des cafés à 3h soit une solution. Que vont faire les centaines/milliers de personnes à ce moment là? Oui, non seulement on veut restreindre des libertés mais en plus, on ne solutionne pas, on crée de nouveaux soucis.
      Quand à « accuser Anne Delvaux de préférer l’Europe à Liège », ce n’est pas moi qui ai décidé après avoir fait le 1er score de mon parti de rester à l’Europe pour, peut-être, revenir à la fin de mon mandat. Mandat pour lequel d’ailleurs, Madame Delvaux souhaite se représenter. Je vous invite à relire l’interview et en particuliers:
      « Pour 2014, vous visez toujours la tête de liste à l’Europe?
      – Bien sûr. J’ai déjà figuré sur toutes les listes. Là, j’ai trouvé ma place, l’endroit où j’ai acquis mes compétences. Il ne faudrait pas encore me faire changer de crèmerie! »

  10. Pingback: Le Carré: un avenir meilleur est possible! | Liégeoiseries

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s